- La téléphonie Internet libre basée sur Asterisk par Sylvain Thérien - http://www.tux89.com -

Plan de numérotation

Le terme plan de numérotation ne doit pas être confondu avec le terme plan d’acheminement d’appel. Un plan de numérotation est un système de répartition des numéros de téléphone dans un système téléphonique alors qu’un plan d’acheminement d’appel est plutôt lié au routage des appels, qui est lui basé sur le plan de numérotation.

On peut scinder le plan de numérotation en deux grandes catégories soit public ou privé. Un plan de numérotation public peut être fermé, tel que celui prescrit en Amérique du Nord. Il impose des caractéristiques de longueur fixe pour les indicatifs régionaux ainsi que pour les numéros locaux. Par contre, en ce qui concerne un plan de numérotation public ouvert, tel que celui de l’Europe ou de l’Asie, offre des caractéristiques variables sur la longueur de l’indicatif régional et/ou du numéro local.

À l’opposé, un plan de numérotation privé est un plutôt réservé à la manière dont les postes sont répartis dans un système téléphonique privé.

Avant de débuter la configuration du système téléphonique, nous avons besoin de planifier le plan de numérotation. Cela nous aidera à déterminer exactement ce que nous voulons faire avec le système avant de le configurer. Il faut garder à l’esprit qu’un plan de numérotation n’est pas une chose inhérente à Asterisk, mais plutôt quelque chose qui doit être planifié et conçu sur papier.

Dans sa configuration de base, Asterisk utilise certains numéros pour des fonctions téléphoniques spécifiques. Ainsi, dans notre planification, il faudra exclure certains numéros de poste dans le choix de nos extensions téléphonique.

Il est préférable d’éviter les numéros de poste suivants, puisque sous Asterisk, ils sont attribués aux fonctions suivantes :

Numéros attribués par Asterisk :

Numéro Description
0 Poste de réception
70 à 79 Stationnement des appels en attente
300 à 399 Numéro pour fonctions de « Speed Dial »
411 Bottin téléphonique
555 ChanSpy
666 Test de télécopie
700 à 799 Stationnement des appels en attente
888 Entrée d’appel en tiers
7777 Simulation des appels entrants

Les codes de fonctions suivants sont paramétrables et sont aussi attribués par Asterisk :

Description Code
Blocage (Blacklist)
Bloquer un numéro *30
Bloquer le dernier appelant *32
Enlever un numéro de la liste de blocage *31
Renvoie d’appel (Call Forward)
Activer – Renvoie tous les appels *72
Désactiver – Renvoie tous les appels *73
Call Forward All Prompting *74
Activer – Renvoie sur occupation *90
Désactiver – Renvoie sur occupation *91
Call Forward Busy Prompting Deactivate *92
Activer – Renvoie sur non réponse / non disponibilité *52
Désactiver – Renvoie sur non réponse / non disponibilité *53
Appel en attente (Call Waiting)
Activer – Appel en attente *70
Désactiver – Appel en attente *71
Cœur
Interception générale d’appel Asterisk *8
ChanSpy 555
Appel système Fax 666
Interception d’appel **
Mise en liaison Asterisk *2
Transfert à l’aveugle Asterisk ##
Code de déconnexion Asterisk **
Bascule enregistrement d’appel Asterisk *1
Simule un appel entrant 7777
Déconnexion utilisateur *12
Connexion utilisateur *11
Entrée en tiers 888
Dicté (Dictation)
Dicté des courriels *35
Effectuer une dicté *34
Ne pas déranger (Do-Not-Disturb (DND))
Activer – DND *78
Désactiver – DND *79
Inverser l’état – DND *76
Me suivre (Follow Me)
Inverser l’état – Findme Follow *21
Gabcast
Connexion à Gabcast *422
Info Services
Tracer le dernier appel *69
Code pour bottin #
Test d’écho *43
Connaître votre numéro de poste *65
Connaître l’heure courante *60
Interphone (Paging and Intercom)
Préfix d’interphone *80
Permettre l’interphone utilisateur *54
Inhiber l’interphone utilisateur *55
Bottin téléphonique (Phonebook Directory)
Phonebook dial-by-name directory 411
Enregistrements
Vérifier enregistrement *99
Sauvegarder enregistrement *77
Speed Dial Functions
Set user speed dial *75
Speeddial préfix *0
Boîte vocale
Appeler la messagerie vocale *98
Appeler ma messagerie vocale *97

Les numéros suivants sont attribués dans le plan de numérotation public d’Amérique du Nord, plus particulièrement pour la province du Québec au Canada :

Numéro Description
0 Services des téléphonistes (Standardiste)
311 Services publics
411 Services d’assistance annuaire
611 Services des réparations
711 service de relais qui permet aux personnes atteintes d’un handicap auditif ou ayant une déficience visuelle de communiquer avec leurs proches ou toute autre personne par l’intermédiaire de téléphonistes spécialisés.
811 Services info-santé
911 Services d’urgence

Afin de combler mes besoins, j’utiliserai un plan de numérotation offrant des extensions de postes à 4 chiffres. Un plan de numérotation avec extensions à 2 chiffres aurait été trop restrictif et un plan de numérotation avec extensions à 2 chiffres aurait aussi bien fait l’affaire dans le cas de déploiement simpliste. Si vous déployez le système dans une entreprise, considérez soigneusement la mise en place d’un plan de numérotation à 4 chiffres pour toutes vos extensions de postes. Un plan de numérotation à 4 chiffres offre de la latitude ainsi que de la flexibilité en cas d’expansion ou d’acquisition future.  De plus, les besoins d’une entreprise requièrent souvent l’utilisation de code d’accès tels que le code « 8 » pour les appels intersites ainsi que l’utilisation du code « 9 » pour l’accès au réseau public.

Mon plan de numérotation résidentiel aura donc les caractéristiques suivantes. Pour les besoins de communications externes, j’utiliserai 2 lignes différentes de sortie et d’entrée ,soit un lien provenant du réseau téléphonique public commuté « réseau téléphonique public commuté » et un autre lien provenant d’un fournisseur de téléphonie Internet SIP « SIP ». Pour les besoins de communications internes, je planifie utiliser une vingtaine d’extensions téléphoniques qui serviront autant aux membres de ma famille qu’à mes propres projets personnels. Les extensions dont le premier chiffre débute par 1XXX représenteront des postes téléphoniques internes. Les extensions dont le premier chiffre débute par 4XXX représenteront des postes téléphoniques interphones. Il est à noter que le numéro 411 ne pourra être attribué à un poste interphone puisque ce numéro est utilisé par le service public d’assistance annuaire. Les extensions dont le premier chiffre débute par 6XXX représenteront des groupes de sonnerie pour les postes téléphoniques internes. Il est à noter que le numéro 611 ne pourra être attribué à un groupe de sonnerie puisque ce numéro est utilisé par le service public de réparation.

Extensions internes du plan de numérotation privé :

Numéro Description
1000 Réservé poste téléphonique
1001 Premier poste téléphonique
1XXX Poste téléphonique 1XXX
1999 Dernier poste téléphonique
4000 Interphones pour tous les téléphones IP
4001 Interphone pour le premier poste téléphonique IP 1001
4XXX Interphone pour le poste téléphonique IP 1XXX
4999 Interphone pour le dernier poste téléphonique IP 1999
6000 Sonnerie pour tous les téléphones
6001 Sonnerie pour tous les téléphones du groupe 1
6XXX Sonnerie pour tous les téléphones du groupe XXX
6999 Sonnerie pour tous les téléphones du groupe 999

Les autres particularités de mon plan de numérotation sont les suivantes :

Le code « 0 » ne pointera pas vers le poste de réception, il sera réassigné au code « 00 » afin de ne pas entrer en conflit avec le service public de téléphoniste. Le code de service interne « 411 » offrant le bottin téléphonique d’Asterik sera réassigné au code « *411 » afin de ne pas entrer en conflit avec le service public d’assistance annuaire.

Le tableau suivant présente le plan de numérotation final pour mon système téléphonique :

Numéro Description
0 Services publics des téléphonistes (Standardiste)
00 Poste de réception
70 à 79 Stationnement des appels en attente
300 à 310 Numéro pour fonctions de « Speed Dial »
311 Services publics d’assistance publics
312 à 399 Numéro pour fonctions de « Speed Dial »
411 Services publics d’assistance annuaire
*411 Bottin téléphonique
555 ChanSpy
611 Services publics des réparations
666 Test de télécopie
700 à 710 Stationnement des appels en attente
711 Service de relais qui permet aux personnes atteintes d’un handicap auditif ou ayant une déficience visuelle de communiquer avec leurs proches ou toute autre personne par l’intermédiaire de téléphonistes spécialisés.
712 à 799 Stationnement des appels en attente
811 Services publics info-santé
888 Entrée d’appel en tiers
911 Services publics d’urgence
1000 à 1999 Poste téléphonique
4000 à 4999 Interphone pour le poste téléphonique IP
6000 à 6999 Sonnerie de groupe
7777 Simulation des appels entrants

Rérérences :

Numéro de téléphone [1]

Plan de numérotation nord-américain [2]

Plan de numérotation canadien [3]

Liste des indicatifs téléphoniques internationaux par indicatif [4]

Liste des indicatifs de pays de la recommandation UIT-T E.164 attribués [5]

Numéro d’appel d’urgence [6]

Étape suivante :

Ajout d’un premier poste téléphonique [7]

pixelstats trackingpixel

Comments Disabled (Open | Close)

Comments Disabled To "Plan de numérotation"

#1 Comment By Thomas Jibaut On 10 novembre 2010 @ 9 h 27 min

Bonjour,

Je souhaiterais savoir s’il est possible avec Asterisk d’appeler des numéros autres que le type 10 chiffres (par exemple les services clients à 4 chiffres, ou bien 118 218).

Dans notre société nous avions une erreur de type « 404 error » quand nous essayions d’appeler vers un numéro ne comportant pas 10 chiffres lors de la numérotation.

Pouvez-vous m’éclairer sur ce sujet ?

Merci d’avance.

Thomas JIBAUT
[8]

#2 Comment By Sylvain Thérien On 10 novembre 2010 @ 10 h 56 min

Thomas,

Puisque tu as une erreur 404, je tiens pour acquis que tu utilises un téléphone logiciel. Si tu appelles à partir d’un téléphone physique, Asterisk devrait dicter un message similaire à ceci :

« Votre appel ne peut être acheminé avec le numéro composé … »

Si tu fais référence à la composition à quatre chiffres pour des postes internes liées directement à Asterisk, en théorie tu n’as rien à configurer autre que l’extension du poste dans Asterisk pour que le tout fonctionne.

Si tu fais référence à la composition à quatre chiffres vers des numéros externe, alors tu dois regarder à ce que les « Routes Sortantes » soient configurées avec un « Masque de numérotation » à quatre chiffres. Par exemple, pour ton cas, tu utiliserais le masque « 118218 » ou encore « XXXX ». Cela suppose cependant que le « Trunk » utilisé vers la destination finale supportera la composition à quatre chiffres.

En espérant que le tout soit plus clair.

#3 Comment By Rémi On 18 mai 2011 @ 20 h 27 min

Bonjour Sylvain,

J’ai un plan de numérotation sensiblement comme le tiens. J’un un menu IVR comme le tiens. L’option #1 est pour l’extension de l’une de mes filles, l’option #2 est pour l’extension de mon autre fille alors que l’extension #3 est pour un groupe global qui englobe toutes nos extensions. Ce mode de fonctionnement est très intéressant mais il nous occasionne un irritant majeur au point je me demande si je vais continuer ainsi.

Mon problème survient quand une personne choisi l’option #1 ou #2 et qu’il n’y a personne à ces extensions. Nous aimerions faire une prise d’appel à distance mais niet. J’ai essayé toute les commandes possibles pour effectuer un « call pickup » mais sans succès…. (*8, ** )

Dans ta documentation, tu mentionnes les commandes suivantes
Interception générale d’appel Asterisk *8
Interception d’appel **

mais ça ne fonctionne pas chez-moi

Suis-je dans l’erreur ?

Merci

#4 Comment By Sylvain Thérien On 19 mai 2011 @ 21 h 13 min

Tu dois au préalable définir les paramètres « callgroup » et « pickupgroup » afin de pouvoir utiliser la fonction de récupération d’appel. Ces paramètres sont gérés par Asterisk et peuvent être modifiés sous l’interface FreePBX.

Par exemple, si tu désires configurer un seul groupe pour la récupération des appels, pour chacune des extensions choisies sous l’interface FreePBX, mettre le chiffre 1 pour les deux paramètres « callgroup » et « pickupgroup » qui sont situés dans la sous-section « Options Périphérique ».

Le paramètre « callgroup » représente le groupe dans lequel le poste fait parti et sa valeur doit être entre 0 et 63. Un poste ne peut faire partie que d’un seul groupe et doit faire partie d’un « callgroup » afin qu’il puisse être récupéré par un autre poste.

Le paramètre « pickupgroup » représente le ou les groupes que le poste peut récupérer et l’on peut permettre à un poste de ramasser des appels de plusieurs « callgroup » différents en séparant chaque groupe par une virgule. Si un poste ne définit pas de « pickupgroup », alors il ne pourra récupérer aucun autre poste.

Effectue ensuite un test et tu devrais être en mesure de récupérer l’appel en composant *8# de n’importe quel autre poste téléphonique. Le dièse « # » à la suite du *8 permet d’éviter l’attente de quelques secondes pour la composition (inter-digit timeout).

J’ai configuré le « callgroup » et le « pickupgroup » pour le port FXS de mon SPA3000. Puisque dans mon cas le Dialplan du port FXS (Line 1) passe tout à Asterisk (*[0-9].|x.), je n’ai eu aucune modification à effectuer de ce côté. Cependant, si ton DialPlan ne passe pas tout, je sais que l’on doit ajouter *8S4 au Dialplan du SPA. Si c’est ton cas, tu n’as qu’à utiliser le séparateur | afin d’isoler *8S4 des autres paramètres du Dialplan.

Note finale, si un poste SIP sonne, il ne pourra être récupéré par un poste IAX et vice versa.

#5 Comment By Rémi On 20 mai 2011 @ 8 h 49 min

Bonjour Sylvain,

Tu es un génie !!!! Je n’avais réellement pas compris la subtilité des paramètres callgroup et pickupgroup paramétrable pour chaque extension.

M E R C I