- La téléphonie Internet libre basée sur Asterisk par Sylvain Thérien - http://www.tux89.com -

Installation d’applications permettant d’étendre les fonctions de base d’Asterisk

Grâce aux efforts de l’équipe supportant PIAF (PBX in a Flash [1]), nous allons profiter du fruit de leur travail en installant un lot d’applications permettant d’étendre les fonctions de base d’Asterisk. Les interfaces des applications et des scripts sont disponibles seulement en anglais, mais croyez moi ça en vaut la peine. Lorsqu’il me sera possible, je vous fournirai dans les articles suivants, les étapes pour convertir en français ces applications ou scripts.

Avant de poursuivre, veuillez noter que l’installation de ces applications requerra la restauration des données, qui effacera toutes configurations de votre système (Poste téléphonique, Trunk, RVI, Horaire, etc.) Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette démarche et ne voulez pas reconfigurer votre système, n’effectuez pas cette installation.  Si vous venez juste d’installer votre système, alors c’est l’occasion idéale de poursuivre avec cette installation.

Entre autres, ces applications et scripts vous donneront accès aux fonctionnalités suivantes :

De plus, vous profiterez en prime des ajouts suivants :

Nous prendrons soin dans un prochain article d’installer un synthétiseur vocal qui supporte le français. Voir l’article Synthèse vocale en français sous Asterisk [3]

Installation

Avant de débuter l’installation, veuillez noter que vous devez effectuer cette installation qu’une seule fois sur votre système.

L’installation est tout de même assez simple. Initiez une session « Shell » en utilisant « root » comme nom d’utilisateur et exécutez les lignes de commande suivantes :

cd /root
wget http://pbxinaflash.net/orgasmatron/orgasmatron-gv.x
chmod +x orgasmatron-gv.x
./orgasmatron-gv.x
reboot

[4]

Lors de l’installation, on vous demandera à 2 occasions de choisir un synthétiseur vocal pour les applications xTide et Teleyapper, choisissez l’option 1 « Flite ».

[5]

[6]

Une fois l’installation terminée, les services réseau seront repartis et vous devriez avoir un écran similaire à celui-ci.

[7]

Les trois prochaines étapes sont importantes.

Nous venons de mettre à jour et d’installer les modules de FreePBX et, nous devons restaurer la sauvegarde des données via FreePBX. Cette sauvegarde est un élément essentiel de cette suite d’applications PIAF communément appelé Orgasmatron [8].

Veuillez noter que la restauration des données effacera toutes configurations de votre système (Poste téléphonique, Trunk, RVI, Horaire, etc.)

Une fois votre système redémarré, ouvrez un fureteur et pointez à l’adresse suivante :

http://Adresse_IP_de_votre_serveur/ [9]

Du menu principal, cliquez sur le lien d’administration « Admin » et ensuite sur le lien « FreePBX Administration ».

[10]

Dans la fenêtre à gauche de l’écran, cliquez maintenant sur le module « Administration Modules ». Afin d’effectuer les mises à jour en ligne de FreePBX, cliquez sur « Rechercher des mises à jour » dans le panneau droit supérieur. Cliquez ensuite sur « Mise à jour de tous », située un peu plus bas dans le panneau droit supérieur. Cliquez ensuite sur le bouton « Exécution » en bas de page, puis ensuite sur le bouton « Confirmer », attendre que le tout soit terminé, cliquez sur  « Retour », finalement continuez en appuyant sur « Activer nouvelle configuration » située en haut de l’écran (couleur orange) et puis sur « Activer ».

[11]

Ensuite, sélectionnez dans le même écran « Téléchargements de tous » pour télécharger et mettre à jour tous les composants. Ensuite, cliquez sur le bouton « Exécution » en haut ou en bas de page, puis ensuite sur le bouton « Confirmer », attendez que le tout soit terminé et continuez avec « Retour », finalement continuez en appuyant sur « Activer nouvelle configuration » située en haut de l’écran (couleur orange) et puis sur « Activer ».

[12]

Vous pouvez répéter l’étape « Téléchargements de tous » puisqu’il arrive certaines fois que tous les modules ne soient pas téléchargés du premier coup.

Veuillez noter que la restauration des données effacera toutes configurations de votre système (Poste téléphonique, Trunk, RVI, Horaire, etc.)

Cliquez maintenant sur l’onglet Outils et sélectionnez « Backup & Restore », puis sur « Restore from Backup », puis sur « RightNow » et sélectionnez le fichier « tar.gz » qui est affiché. Ensuite, choisissez « Restore Entire Backup Set » dans le jeu de sauvegarde et appuyer sur OK, appliquez les modifications de configuration, puis continuez.

[13]

Sécurisation de votre système.

Nous voici maintenant rendus à la dernière étape qui consiste à sécuriser les extensions et fonctions nouvellement créées.

Redémarrez votre système et une fois terminée, reconnectez à nouveau à l’interface de gestion FreePBX via votre fureteur.

16 extensions préconfigurées ont été créées pour vous. Si vous décidez de ne pas les garder, alors supprimez-les toutes. Au contraire, si vous voulez les garder, alors pour chacune d’elles, modifiez l’extension et les mots de passe, incluant celui de la messagerie vocale. La première extension est 501 et répétez, ainsi de suite avec le prochain numéro d’extension 701 au lieu du 501. Une fois terminée, appliquez les modifications en activant la nouvelle configuration, puis poursuivez.

Maintenant, nous devons modifier le mot de passe à défaut de l’accès « DISA ». DISA est le terme anglais pour « Direct Inward System Access » qui offre la capacité d’accéder à des fonctions téléphoniques internes à votre système à partir d’une ligne téléphonique à l’extérieur.

Dans la fenêtre de FreePBX à gauche de l’écran, cliquez maintenant sur le module « DISA » et cliquez sur le lien « DISAmain» dans le panneau droit supérieur. Modifiez le « PIN » et cliquez ensuite sur le bouton « Submit changes » en bas de page, et  continuez en appuyant sur « Activer nouvelle configuration » située en haut de l’écran (couleur orange) et puis sur « Activer ».

Notre système est maintenant relativement sécurisé.

Si vous êtes impatient et que vous n’avez pas supprimé les extensions à l’étape précédente, alors vous pouvez débuter à expérimenter. Branchez un téléphone SIP ou un téléphone logiciel et configurez-les en utilisant les extensions disponibles (501, 701 à 715). Effectuez un appel entre les extensions afin de s’assurer que votre système fonctionne bien.

Afin d’explorer les fonctions de AsteriDex, simplement pointez votre fureteur à l’adresse suivante et cliquez sur l’icône AsteriDex :

http://Adresse_IP_de_votre_serveur/ [9]

[14]

Référence :

http://nerdvittles.com/?p=637 [15]

Étapes suivante :

Ajouts effectués par le script d’installation Orgasmatron [16] Plan de numérotation [17] pixelstats trackingpixel
Comments Disabled (Open | Close)

Comments Disabled To "Installation d’applications permettant d’étendre les fonctions de base d’Asterisk"

#1 Comment By Narcisse On 21 février 2010 @ 11 h 10 min

Bonjour,
Pouvez vous nous indiqués comment utiliser ces application, par exemple l’interaction avec googlevoice.
j’espère juste qu’au moment ou vous allez configurer un synthétiseur français on ne sera pas obligé de out refaire.
j’aime bien ces applications, MERCI.

#2 Comment By Sylvain Thérien On 21 février 2010 @ 17 h 32 min

Un de mes objectifs est de décrire, dans la mesure du possible, le plus grand nombre de ces applications, soit la configuration et l’utilisation. Pour ce qui est du synthétiseur vocal, ce n’est qu’un ajout et quelques modifications dans les scripts. La contrainte qui oblige à réinstaller les configurations suite à l’installation de cette suite d’applications et malheureuse, mais tout de même pas insurmontable. J’ai reconfiguré mon système en moins de 15 minutes (Trunks, Extensions, Langue, RVI, Horaires et Routes).

#3 Comment By JCC On 20 mars 2010 @ 4 h 25 min

Bonjour,

Est-que l’installation d’Orgasmatron est réservé a Pbx In A Flash ou est ce qu’on peux l’installer sur AsteriskNow par exemple ?

Merci

#4 Comment By Sylvain Thérien On 20 mars 2010 @ 19 h 18 min

Pour l’installation d’Orgasmatron, il est nécessaire d’avoir une distribution PBX In A Flash. Tu peux probablement essayer de l’installer sous AsteriskNow, mais tu auras sûrement plusieurs ajustements à effectuer et beaucoup d’heures à y consacrer. C’est une des raisons qui m’a motivé à choisir PIAF.

Cependant, certains composants faisant partie de la suite Orgasmatron sont disponibles en version séparés.

Pour la plupart de ces applications, il est possible de les faire fonctionner sous d’autres distributions que PIAF. Il faudra cependant prendre soin de bien respecter les prés requis.

Pour plus de détails sur le sujet, voir la référence suivante : [18]

Bon succès !